PinotinLe cépage Pinotin a été créé en 1991 et cultivé par l’ampélographe suisse Valentin Blattner dans son domaine viticole à Soyhières en Suisse. Après plusieurs années d’expérimentations, il a été multiplié dans la région du Palatinat en Allemagne. Le nom de Pinotin a été enregistré en 2002.

Ce cépage est un croisement entre un Pinot Noir et une variété interspécifique tenue secrète.

Aspect des grappes : elles sont élancées, rarement épaulées, longues. Les grains sont peu serrés de taille moyenne, ils sont bien ronds. Ceux-ci sont de croissance homogène et précoce ; ils arrivent à maturité en même temps.

Caractères ampélographiques : feuilles à cinq lobes peu marqués, de couleur vert clair, lisses et non duveteuses. Sinus pétiolaire large.

Le débourrement débute dès mi-avril avec une vigueur moyenne.

La floraison est assez précoce, elle commence vers le 10 juin.

La véraison s’observe dès le 20 juillet et les vendanges se situent une semaine après celles du Régent, fin septembre - début octobre.

Aspect du cep : port érigé.

Maladies et dommages : de manière générale, bonne tolérance aux maladies cryptogamiques. Les étés humides, sa tolérance au mildiou nécessite au moins deux traitements préventifs. Il résiste bien au botrytis. Aucune observation d’oïdium depuis la plantation.

Résistance aux gelées de printemps : bonne résistance de manière générale, mais comme le débourrement est assez précoce les gelées tardives sont à craindre. On n'a connu de dégâts liés au gel sur ce cépage depuis la plantation.

La résistance aux gelées d’hiver est très bonne sur les parties lignifiées.

Ce cépage vinifié seul ressemble au style du Pinot noir élaboré dans les vignobles de la Loire. Robe rouge très brillante où s'expriment des arômes de cerises du nord. Au Chenoy, cette variété est assemblée au Cabertin pour la Taille aux Renards.