BRONNERLe Bronner est aussi connu sous le nom de FR 250-75. Cette variété récente est d'origine allemande, obtenue par croisement de Merzling x GM 6494 (Saperavi severnyi x Saint Laurent) réalisé vers 1975.

Le cépage est une obtention de Norbert Becker dans l'institut Staatliches Weinbauinstitut Freiburg à Fribourg-en-Brisgau.

Le Bronner est un hybride avec des parentages de Vitis vinifera, Vitis amurensis, Vitis rupestris et Vitis aestivalis.

Le nom du cépage est un hommage à Johann Philip Bronner, ampélographe et pharmacien.

Au Domaine du Chenoy, un total de 2000 pieds de Bronner ont été plantés au printemps 2003.

Aspect des grappes : elles sont de taille moyenne et ont une forme oblongue (mince et allongée), les baies sont de taille moyenne. 

Caractères ampélographiques : feuilles à cinq lobes bien marqués, de couleur vert foncé. Elles sont rugueuses, peu duveteuses. Leur taille peut aller de 15 à 20 cm de long.

Le débourrement est précoce et peut s’observer dès le 10 avril.

La floraison est précoce et se produit dès la deuxième semaine de juin.

La véraison s’observe dès le 15 juillet.

La période de récolte est variable suivant les années, de fin septembre jusqu’à la première semaine du mois d’octobre.

Maladies et dommages : très bonne tolérance au mildiou. Tolérance excellente à l’oïdium. Il est un peu sensible au botrytis.

Résistance aux gelées de printemps : assez bonne. Néanmoins, certains risques sont décelables dans le cas de fortes gelées. Aucune observation de dégâts liés au gel sur ce cépage depuis sa plantation.

Résistance aux gelées d’hiver : très bonne sur les parties lignifiées.

Ce cépage donne un vin fin et léger avec une bonne minéralité. Au Chenoy, cette variété est assemblée au Johanniter pour l'élaboration de notre mousseux Perle de Wallonie.