LES CRISTAUX DE TARTRE SUR LES BOUCHONS

Peut-être vous est il arrivé de déboucher une bouteille de BUTTE AUX LIEVRE 2006 et de constater la présence d’une fine pellicule solide composée de cristaux colorés obturant le goulot et empêchant le vin de s’écouler dans les verres.
Il s’agit d’un phénomène totalement naturel qui n’altère en rien la qualité du vin mais qui, dans le cas présent, nécessite une explication technique.
Rappelons que l’acide tartrique est un des composants naturels du vin dont la teneur varie selon les cépages et les millésimes. Lorsqu’un vin en contient beaucoup et que sa mise en bouteilles est relativement précoce, il arrive que cette acide se transforme pendant le vieillissement en bouteille et se précipite en formant des petits cristaux qui se fixent sur le bouchon ou créent un dépôt granuleux et insoluble au fond de la bouteille.
Le BUTTE AUX LIEVRES 2007 qui a été mis en bouteilles en septembre 2008 présente cette « précipitation tartrique ». Au moment de l’embouteillage, tous nos vins sont stockés sur des palettes dans des cartons de 6 bouteilles placées verticalement. Pour éviter le dessèchement du bouchon lorsque les bouteilles restent debout, on renverse les cartons lorsqu’on les place sur les palettes. Les goulots deviennent donc les fonds de bouteilles et c’est à l’intérieur de ceux-ci et sur les bouchons que se déposent les cristaux dus à la précipitation.
Rappelons que ces cristaux sont totalement naturels, totalement insolubles et que leur poids spécifique les entraine en quelques secondes au fond de la bouteille sans abimer en quoi que ce soit la qualité du vin.